Un peu d’histoire en réflexologie

Étymologiquement, le mot pied signifie :  « partie du corps qui sauvegarde la santé ».

7200 terminaisons nerveuses et 60 points réflexes sont situés dans chaque pied.

La réflexologie plantaire est pratiquée depuis de nombreuses décennies, issue des cultures traditionnelles Indienne, Chinoise et Égyptienne. Cette pratique avait une valeur sacrée sur le plan cultuelle. Ainsi, dans les temps les plus reculés, on appliquait des ongants sur les pieds car ils étaient comparés aux racines de l’homme.

 Nous retrouvons des traces de pratiques en réflexologie dans l’histoire, notamment :

  • Au Pérou, environ 12 000 ans avant JC
  • En Chine et en Inde, il y a 5000 ans.
  • En Egypte ancienne, 2500 ans avant JC, comme le montre cette toile retrouvée dans le tombeau d’un médecin égyptien.

cropped-photoReflexologieEgypte.jpg

 Dans le début des années 1930, une Kinésithérapeute américaine, Eunice D. Ingham, développa sa propre théorie sur les points réflexes du pied.

En travaillant sur des centaines de patients, elle détermina que les points réflexes du pied sont les miroirs exacts des organes du corps humain.

En 1938, elle publia un livre « Stories the Feet Can Tell » (Ce que les pieds peuvent raconter), traduit en plusieurs langues, dans lequel elle explique certains cas et cartographie les réflexes sur les pieds tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.